OBJECTIFS

C'est une association de bénévoles soucieux de fleurir les tombes des soldats enterrés 
dans les cimetières militaires Américains de Colleville sur Mer (14) et de Saint-James (50) en territoire normand.

 

PREAMBULE :


La paix est un des biens les plus précieux. Elle a un prix : celui de l'effort, celui de l'engagement; celui du sang, souvent hélas, et beaucoup trop souvent, celui du don de la Vie.

 

La paix que nous connaissons en Normandie et en France, nous a été redonnée, en 1944, au prix de combats et de pertes terribles par les troupes alliées.

 

Au cimetière militaire américain de Colleville sur Mer, ce sont 9387 tombes et au cimetière de Saint-James ce sont 4410 tombes qui nous rappellent le sacrifice suprême de ces valeureux soldats morts pour nous libérer du joug nazi. A ces sépultures n'oubliont pas ceux dont les noms sont gravés aux Murs des Disparus, respectivement 1557 noms et 499 noms dans ces deux nécropoles.

 

Aujourd'hui, goûtant chaque jour le bonheur d'être libres, nous pouvons, sans le vouloir, oublier ceux qui dorment à jamais sur notre sol d'autant que deux générations n'ont pas connu - et c'est heureux - les horreurs de la guerre.

 

OBJECTIFS :


Rien n'étant jamais définitivement acquis, il est impératif de ne pas occulter le passé pour mieux préserver l'avenir. Ne peut-on pas lire dans l'un des cimetières militaires cette pensée de Léon Tolstoï :

 

« Avant que la guerre n'éclate au grand jour, elle germe pendant longtemps dans le coeur des hommes. »

 

Aussi, dans un geste de respect, de reconnaissance et d'amitié, les familles membres de l'association « Les Fleurs de la Mémoire » s'engagent, par écrit, à déposer au moins une fois l'an, si possible le jour du "Memorial Day", un bouquet de fleurs sur une ou plusieurs tombes de ces Hauts Lieux du Souvenir.

 

Les tombes que vousfleurirez seront celles des soldats qui ont combattu, le plus souvent dans notre région, pour la Liberté. Elles seront désignées par l'association qui vous en informera, au moyen de fiches prévues à cet effet.

 

Dans la famille, on se passera si possible le flambeau entre parents et enfants afin d'assurer la pérennité de l'engagement. En cas d'impossibilité de poursuivre sa démarche annuelle, les intéressés devront en informer l'Association et, si possible, trouver une famille relais.

 

En déposant une fleur dans un geste de reconnaissance envers les troupes américaines, les Fleurs de la Mémoire leur rendent hommage en même temps qu'à ceux qui reposent dans les autres cimetières alliés.